Banksy Palestine

Banksy en Palestine

de lecture

Tu souhaites connaitre l'histoire entre la Palestine et l'Israël ? Tu veux voir les œuvres que le street artiste Banksy a réalisé en Palestine et plus particulièrement à Bethléem et à Gaza ?

Alors nous sommes heureux de t'annoncer que tu es au bon endroit. Street Art Galerie est une boutique en ligne spécialisée dans le street art. Nous t'apportons les meilleurs informations en matière d'art urbain.

Les conflits entre la Palestine et l'Israël durent depuis plus de 100 ans. Les tensions sont nombreuses et une entente entre les deux pays semble compliquée à trouver. Le fameux street artiste britannique Banksy s'est rendu plusieurs fois en Palestine afin de réaliser des fresques plus étonnantes les unes que les autres !

Dans cet article tu découvriras :

  • L'histoire entre la Palestine et l'Israël
  • Les œuvre réalisées par le peintre Banksy en Palestine

Nous te souhaitons une bonne lecture et espérons que tu apprendras plein de choses !

Résumé de l'histoire de la Palestine

Le conflit israélo-palestinien dure depuis des années et oppose le nationalisme juif et le nationalisme arabo-palestinien. Depuis 1917, le pays est en guerre et aucun accord de paix n’a été trouvé. Regardons ensemble l'histoire chronologique de la Palestine pour mieux comprendre le conflit.

Histoire Palestine Israël

Au total, entre le 19ème et le 20ème siècle, plus de 600 000 juifs ont quitté certains pays d’Europe afin de s’installer dans la région Ottomane à cause des violentes persécutions qu’ils subissaient. En Palestine, la population juive est passée de 24 000 en 1882 à 443 000 en 1935.

1916 : Afin de servir ses intérêts pendant la Première Guerre Mondiale, le gouvernement britannique promet aux Arabes de les soutenir s’ils se rebellent pour fragiliser l’Empire Ottoman.

1917 : En parallèle, le gouvernement britannique s’engage aussi à aider à la construction d’un foyer national juif en Palestine, via la déclaration Balfour. Ces deux propositions de 1916 et 1917 vont aggraver les conflits internes au pays.

1947 : Depuis 1917, la Palestine est occupée par la Grande Bretagne. Après la Deuxième Guerre Mondiale, de nombreux juifs viennent s’installer en Palestine. L’état britannique est dépassé et c’est l’ONU qui prend le relais. L’Organisation des Nations Unies propose un plan de partage entre l’état juif et l’état arabe palestinien. La capitale, Jérusalem, est sous contrôle international. Le plan est accordé même si les arabes palestiniens sont opposés à ce plan. 

Carte Palestine

Mai 1948 : Naissance de l’État d’Israël. Ses voisins, la Ligue arabe (composé des Palestiniens et de quelques pays limitrophes), lui déclarent la guerre. Ce conflit permet à l’Israël de gagner du territoire et force 700 000 palestiniens à quitter la Palestine. Ce phénomène les traumatise et sera appelé le Nakba : la catastrophe.

1967 : La guerre des six jours éclate et permet encore à l’Israël de gagner du terrain. Elle obtient Jérusalem Est, la Cisjordanie, Gaza, le Sinaï Égyptien, le Golan Syrien et le reste de la Palestine mandataire. Des colons israéliens commencent à s’installer sur les territoires palestiniens. L’ONU réagit et condamne l’occupation israélienne. 

1973 : L’Égypte et la Syrie lancent une attaque afin de récupérer ce qui leur appartient. Les Pays arabes et l’URSS les soutiennent tandis que les États-Unis envoient en urgence, par avion, 22 000 tonnes d’armements à Israël. L’Israël réussit à gagner du terrain petit à petit.

Cependant, les pays arabes décident d'augmenter les prix du pétrole de 70% et de diminuer la productivité de 5% afin que les États-Unis et les alliés de l'Israël, qui sont les principaux consommateurs, fassent pression sur l’Israël et qu'elle rende les terres. Le Sinaï redevient égyptien en 1975 et une partie du Golan est rendue à la Syrie.

1987 : Les populations palestiniennes se révoltent contre l’occupation israélienne et descendent dans les rues principalement armés de pierres. Cette évènement est appelé l’intifada

1993 : Les accords d’Oslo sont signés entre Yasser Arafat, le leader palestinien qui accepte de reconnaître Israël, et Yitzhak Rabin, le premier ministre israélien. Le Hamas (mouvement islamiste palestinien qui combat Israël) refuse cette reconnaissance et multiplie les attentats. 

Accords d’Oslo :

  • Reconnaissances mutuelles de l’OLP (Organisation de Libération de la Palestine) et de l’État d’Israël
  • Création de l’autorité palestinienne
  • Autonomie transitoire des territoires palestiniens

2001 : Le Hamas reprend les attentats. L’armée israélienne répond souvent de manière radicale. Gaza est soumis à un blocus et la Cisjordanie et Jérusalem Est sont toujours occupés. Israël accentue son contrôle sur les territoires palestiniens occupés.

1995 : Assassinat de Yitzhak Rabin par un extrémiste israélien. Les accords d'Oslo sont donc cassés.

2002 : Construction d’un mur de séparation de 730 km en Cisjordanie par l’Israël. Lors de la construction de ce mur séparant les frontières, Israël a empiété sur le territoire palestinien. La cour internationale de justice le déclare donc illégal.

Mur Bethléem Jerusalem

2005 : Pour calmer le jeu, le gouvernement israélien décide d'enlever les colonies juives de Gaza mais garde son contrôle sur les frontières. La bande de Gaza est contrôlée par le Hamas et, dans les années qui suivent, les tensions montent entre le mouvement islamiste et l'Israël. Israël impose un blocus contre la région. Plusieurs affrontements ont lieu entre les deux territoires.

2014 : L’aviation israélienne pilonne la région de Gaza et fait de nombreux dégâts. Des maisons sont détruites ainsi que des écoles, des hôpitaux et la seule centrale électrique.

2017 : Les deux parties considèrent Jérusalem comme leur capitale. L'ancien Président des États-Unis, Donald Trump, annonce qu’il va installer une ambassade et proclame la ville comme la capitale d’Israël. Cette décision a été condamnée par l’ONU. Les Palestiniens ne veulent plus que les USA interviennent en tant que médiateur dans le processus de paix.

Aujourd’hui : Un accord semble compliqué. La Cisjordanie est composée de villes et villages palestiniens et de nombreuses colonies. 

Les œuvres de Banksy en Palestine

Le mur construit par l'Israël aux frontières de la Cisjordanie a suscité l'intérêt de nombreux artistes et notamment celui de Banksy qui s'est rendu plusieurs fois en Palestine afin de réaliser ses fameux pochoirs et exprimer son opinion. En 2005, Banksy a lancé le projet Santa's Ghetto qui consistait à réaliser des œuvres de street art sur le mur séparant la Palestine de l'Israël. Il était accompagné d'autres artistes afin de donner de la vie à cette fameuse barrière. 

Le but de ce mur construit en 2002 et long de 700 kms est d'empêcher les terroristes palestiniens d'entrer en Israël. Du point de vue des Palestiniens, ce mur est plutôt une séparation raciale.

Banksy à Bethléem

Banksy a réalisé de nombreuses œuvres dans la ville de Bethléem. Il s'est rendu sur place plusieurs fois afin de partager son talent. Découvrons ensemble toutes ces œuvres dans la ville.

Girl Frisking Soldier - Une Fille qui Fouille un Soldat

Banksy Fille Fouille Soldat

Cette image a été créée par Banksy en 2007 et est située sur le mur de séparation à Bethléem. Le soldat se fait fouiller par une petite fille, et non l'inverse. L'inverse de cette image est un événement plus réaliste en Palestine. Banksy parvient à illustrer une idée controversée : celle de la persécution des enfants.

Armoured Dove - La Colombe Blindée

Banksy Armoured Dove

The Armoured Dove de Banksy est une œuvre critiquant ceux qui prennent part au conflit entre la Palestine et l'Israël. Peint sur le mur en béton de la Cisjordanie le graffiti représente une colombe blanche, les ailes déployées et ouvertes, tenant dans son bec un rameau d'olivier, censé être le symbole de la paix. Mais la colombe représentée ici porte un gilet blindé et est visée par un pointeur rouge sur sa poitrine. L'image de la colombe blindée est une déclaration audacieuse dans ce pays où les tensions sont nombreuses : la paix ne peut être faite quand les personnes impliquées ne la veulent pas.

Peace on Earth - Paix sur Terre

Peace On Earth Banksy

L'œuvre, peinte à la bombe en 2017, porte l'inscription "Peace on Earth". Elle comporte un astérisque représentant l'étoile polaire ainsi qu'un texte en petits caractères intitulé "Terms and conditions apply". Ce qui signifie en français "Conditions d'utilisation".

Angels - Anges

Anges Banksy

Peint en même temps que "Peace on Earth", le pochoir montre deux anges équipés d'un pied de biche, qui tentent de franchir le mur de séparation. Comme toujours avec Banksy, l'emplacement est parfait pour cette œuvre mignonne et insolente.

Flower Thrower - Lanceur de Fleurs

Banksy Lanceur de Fleurs

"Rage, the Flower Thrower" ou "Love is in the Air" est l'un des pochoirs les plus emblématique de Banksy. Il représente un Palestinien masqué lançant un bouquet de fleurs.

En remplaçant une arme par un bouquet de fleurs, Banksy prône la paix. Il a d'ailleurs choisi d'installer ce message particulier dans une zone de conflit élevé. L'œuvre véhicule également l'idée que la paix est le fruit d'un travail actif. En outre, le bouquet peut également représenter une commémoration des vies perdues dans le long conflit israélo-palestinien

The Girl With The Balloons - La Fille Avec Les Ballons

Banksy Fille Avec Ballons

Cette œuvre représente le rêve d'une fillette palestinienne qui s'envole vers la liberté au-dessus du mur de séparation à l'aide de ses ballons. Dans Balloon Debate, Banksy utilise l'innocence de cette enfant contre la brutalité de ce mur.

Donkey Documents - Document de l'Âne

Donkey Documents Banksy

L'œuvre se trouve à Cisjordanie et a été réalisé en 2007. La peinture représente un soldat israélien lourdement armé qui vérifie les papiers d'identité d'un âne. La signification n'est pas claire : peut-être Banksy voulait-il se moquer des cartes d'identité délivrées par le gouvernement israélien. Mais pour les Palestiniens, "âne" est une insulte. Peu de temps après, la section du mur portant l'inscription "Donkey Documents" a été retirée de son emplacement.

Wet Dog - Chien Mouillé

Wet Dog Banksy

L'œuvre a été retirée du mur par des palestiniens dans le but de la revendre sur Ebay. Trois ans après, ils ont fini par l'abandonner dans la cour d'un tailleur de pierres car l'œuvre était trop compliqué à transporter.

Escapism - Évasion

Escapism Banksy

Dans "Escapism", Banksy représente l'innocence des enfants. L'enfant est content et sourit car il a dessiné une échelle à la craie afin de l'aider à escalader le mur ! Encore une fois, le street artiste montre l'innocence contre la brutalité de ce mur.

Beach Boys - Garçons à la Plage

Beach Boys Banksy

Le graffiti illustre deux petits garçons en noir et blanc qui jouent sur le sable. Au-dessus d'eux, on voit un faux trou avec un paysage coloré et paradisiaque. À l'arrière-plan, il y a des palmiers et au premier plan, une belle mer bleue. Les deux enfants se tiennent derrière la clôture et ont des pelles et des seaux. Ils semblent heureux et regardent le spectateur.

La plage est inaccessible car le trou est trop haut. Banksy critique le mur et le droit de chaque humain à espérer un avenir meilleur. Les enfants attirent notre attention sur un rêve utopique. Ce mur qui devait être une protection, est en réalité un obstacle à la paix. L'artiste nous fait réfléchir à la question du réel et de l'irréel.

The Boy at The Beach - Le Garçon à la Plage

The Boy At The Beach Banksy

Le garçon avec un seau et une pelle représente l'innocence de la jeunesse. Le trou dans le mur représente une politique brisée. Un ciel bleu clair représente la liberté et les opportunités.  

Window on the Next Bank - Fenêtre dans la Cisjordanie

Window Banksy

Banksy veut montrer aux Israéliens que leur mur leur donne un faux sentiment de sécurité. Les chaises, les fleurs et la fenêtre avec vue sur la montagne symbolisent la sécurité et la tranquillité. Les montagnes et la forêt sont typiques d'un climat différent de celui de l'Israël. 

Rolling Back the Wall - Faire Reculer le Mur

Rolling Back The Wall Banksy

Dans cette fresque, Banksy montre un policier ouvrant une partie du mur et laissant apercevoir un beau paysage derrière. Pour lui, la police est le gardien de la réalité. Il montre que les forces de l'ordre sont censées nous protéger et rendre le monde plus sûr, alors qu'en réalité, elle provoque le chaos et la destruction.

Cut It Out - Découpez-là

Cut It Out Banksy

Le message de l'artiste par ce pochoir est simple. Il dit tout simplement qu'il serait temps d'ouvrir ce mur de béton qui sépare l'Israël de la Palestine.

Stable Conditions - Conditions Stables

Stable Conditions Banksy

À travers cette œuvre de street art, Banksy nous montre que le mur n'affecte pas seulement les humains mais aussi les animaux. Nous pouvons facilement distinguer un cheval enfermé.

Banksy à Gaza

L'artiste d'art urbain Banksy a posté sur son site internet des images des œuvres d'art qu'il a créé dans la bande de Gaza. Il a également réalisé une vidéo de deux minutes sur la vie dans le territoire palestinien, intitulée "Make this the year YOU discover a new destination". En français, cela signifie "Faites-en l'année où VOUS découvrez une nouvelle destination".

Voici les trois œuvres qu'il a réalisé à Gaza.

Niobé

Niobé Banksy

Ce pochoir ci-dessous représente Niobé, une figure classique qui pleure la perte de ses enfants.

Le Chaton de Gaza

Chaton Gaza Banksy

“A local man came up and said "Please what does this mean?" I explained I wanted to highlight the destruction in Gaza by posting photos on my website but on the internet people only look at pictures of kittens.” Banksy

"Un homme du quartier s'est approché et m'a demandé : "S'il vous plaît qu'est-ce que cela signifie ?" J'ai expliqué que je voulais mettre en lumière la destruction de Gaza en publiant des photos sur mon site web mais sur Internet, les gens ne regardent que des photos de chatons." Banksy

Le Mirador Carrousel

Mirador Carrousel Banksy

Le troisième pochoir, peint un bâtiment démoli, représente un chaton jouant avec une boule de métal rouillé et enroulée comme s'il s'agissait d'une douce pelote de laine.

Vidéo de Banksy à Gaza

Banksy s'est rendu dans le territoire palestinien via un réseau de tunnels sombres et on peut le voir dans la vidéo en train de se frayer un chemin dans l'obscurité. La vidéo décrit Gaza comme étant "à l'écart des circuits touristiques", ajoutant ensuite que "l'accès se fait par un réseau de tunnels illégaux".

L'artiste a tourné la vidéo en ajoutant beaucoup d'humour de second degré afin de faire réagir les personnes qui la regarderons et pour se moquer de cette situation scandaleuse. Découvre dès maintenant la vidéo ci-dessous.

Découvre toutes les œuvres de Banksy !

Maintenant que tu connais toute l'histoire entre la Palestine et l'Israël et que tu as découvert la majorité des œuvres de Banksy dans le pays, nous t'invitons à découvrir les reproductions et les stickers que nous vendons dans notre boutique en ligne.

Découvre dès maintenant les reproductions des pochoirs en cliquant sur l'image ci-dessous ! 👇

Tableaux Banksy

Recevez nos articles dans votre boite email.